Menu
Faire construire Conseils & actualités

Existe-t-il des spécificités régionales lors de la construction de sa maison individuelle ?

Vous envisagez de vous installer dans une nouvelle région et d’y faire construire votre maison individuelle ? Même si la future habitation ne se trouve pas dans une zone de protection du patrimoine, vous aurez peut-être envie de respecter certaines règles d’urbanisme afin d’harmoniser votre construction avec l’ensemble architectural existant.

Sommaire

Il y a ceux qui veulent faire construire une maison en paille, ceux qui rêvent d’une maison en bois et enfin ceux qui préfèrent la brique… Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, le style architectural, oui. Surtout dans certaines communes protégées par les architectes des bâtiments de France.

Construction : plus ou moins de liberté selon les régions

Vous souhaitez faire construire une maison et avez déjà tous les plans en tête. Vous voulez qu’elle soit construite selon vos goûts architecturaux, qu’elle comporte un certain nombre de pièces, un toit plat, de grandes fenêtres, une façade colorée,… Bref vous avez déjà pensé à tout.

Mais dans certaines régions, et même si vous êtes propriétaire du terrain, des règles existent en matière de style architectural. Et les propriétaires doivent adapter leur projet en fonction de celles-ci…

  • Avant toute chose, renseignez-vous sur le type d’habitat existant dans la région où vous souhaitez vous installer et sur la zone choisie.

« Il existe dans chaque commune un architecte-conseil de la ville, dont la fonction est de guider au préalable, et de donner ou non son accord sur un projet, en fonction de l’endroit où sera implantée la maison, » indique Joël Sala, responsable commercial chez Ame des Bastides à Aix en Provence.

La protection du patrimoine architectural : mission des architectes des bâtiments de France

Si le site se trouve dans une zone de protection du patrimoine, près d’un monument classé, vous devrez soumettre votre projet à un architecte des Bâtiments de France, garant du respect des codes traditionnels. Ces derniers sont consultés pour conseiller les particuliers qui réalisent des travaux ou font construire.

  • Au total, 19 722 communes sont des espaces protégés par les architectes des bâtiments de France.

En dehors des zones réglementées, vous pouvez jouir d’une grande liberté et opter, par exemple, pour une construction contemporaine. Si toutefois votre idée était plutôt de vous fondre dans le paysage, certaines contraintes liées à la culture locale seront à respecter.

Voici quelques exemples pour vous donner une idée de la physionomie de votre future maison.

À lire aussi >>Quels sont les labels et les normes de la construction ?

Construire une maison : les spécificités architecturales régionales

Construire en (grande) Nouvelle-Aquitaine

« Des Pyrénées, jusqu’à Roche-sur-Yon, il existe plusieurs régions architecturales, indique Nicolas David, chez le constructeur de maisons individuelles IGC Construction. Les variations concernent les typologies de toiture, les couleurs, les géométries de fenêtres, les matériaux utilisés en façade. Par exemple, à la Roche-sur-Yon, il n’y a pas d’avant-toit, ni de bandeaux sur les côtés de la maison - les toitures s’arrêtent au droit du bâti - et la façade est blanche. À Saint-Jean-de-Luz, on trouvera des débords de toits avec des chevrons peints, des façades plus travaillées, aux couleurs plutôt voyantes, des pentes de toitures plus importantes et des tuiles plus plates que dans le Nord », poursuit le constructeur.

Construire sa maison individuelle en Provence

Trois grands points permettent d’identifier le style bastide : la volumétrie, la toiture et les ouvertures. « La bastide traditionnelle est un volume à étages, surmonté d’un toit à quatre pentes, avec au moins deux grandes génoises, explique Joël Sala. Les ouvertures sont plus hautes que larges. Un jeu de façades offre différents types d’ouvertures : des fenêtres, des portes-fenêtres et des fenêtres surbaissées. Les bastides aixoises ont un balcon en façade principale ainsi que sur la porte-fenêtre de l’étage du centre. »

  • Vous aimeriez intégrer des éléments contemporains à la construction ? Optez pour une baie façon atelier et de grandes ouvertures. À vous la bastide néo-provençale !

« La grande tendance du moment ? confie Joël Sala : faire un projet neuf, comme si la bastide avait toujours existé et qu’elle avait été rénovée, en y intégrant une touche de modernisme. »

Construire son logement en Bretagne

Les silhouettes des maisons bretonnes sont variées mais ont souvent deux points communs : leurs murs en granit et leurs toits, en ardoise. La longère est une maison de plain-pied, coiffée d’un toit à deux pentes. Les maisons à avancées sont nombreuses dans le Finistère et la côte d'Armor.

Et si vous avez le budget et que vous souhaitez vous installer dans la région de Saint Malo, pourquoi ne pas vous inspirer des belles malouinières aux allures de manoirs ?

  • Autant de bons conseils pour que votre future maison s’intègre parfaitement dans son environnement.

À lire aussi >>Quels matériaux pour construire sa maison ?

Bien choisir son modèle de maison

N’hésitez pas à faire le tour des modèles de maisons individuelles disponibles dans votre budget pour choisir celle qui correspond le plus à votre rêve immobilier. Plusieurs gammes existent, avec un large choix de modèles de la maison individuelle classique à la plus moderne.

Pour choisir votre constructeur, le type de contrat proposé est également un point essentiel puisque le contrat le plus protecteur pour les particuliers est le contrat CCMI.

Choisir un constructeur avec un CCMI

Celui-ci vous apporte un certain nombre de garanties et d’assurances : sur le prix, le délai de livraison et sur le parfait achèvement du chantier notamment.

En effet, le CCMI qui doit être signé par le constructeur et le maître d’ouvrage avant le début du chantier comporte de nombreuses garanties : la garantie de livraison, la garantie de vices apparents, de remboursement, la garantie de bon fonctionnement, la garantie décennale et la garantie de parfait achèvement. C’est-à-dire qu’avec un contrat CCMI, vous êtes assuré de vous installer dans une maison parfaitement achevée.

Une fois le chantier terminé, vous pourrez émettre des réserves en cas de malfaçons à la réception des travaux. L’entreprise de construction devra alors effectuer les réparations nécessaires. Vous devrez toutefois souscrire une assurance dommages-ouvrage auprès de l’assureur de votre choix afin d’être remboursé en cas de dommages.

Les derniers articles

Quelles sont les formalités administratives pour construire une maison ? 
Quand faire appel à un architecte pour construire sa maison ?
Comment calculer le prix de sa future maison ?
Alsace : construire une maison (vraiment) sur-mesure avec les Maisons Brand et Néo  
Idées d’aménagement de cuisine dans une maison neuve
Financement immobilier : quel est l’impact du confinement sur votre crédit ?

Les terrains avec maison
les plus consultés

Terrain + Maison Les Mureaux 78130
Les Mureaux (78130)
Terrain + Maison
Par maisons d'en france Île de france - agence de jouars-pontchartrain
Terrain + Maison Saint-Chéron 91530
Saint-Chéron (91530)
Terrain + Maison
Par agence maisons sésame domexpo sud
Terrain + Maison Fontenay-Trésigny 77610
Fontenay-Trésigny (77610)
Terrain + Maison
Par maisons d'en france Île de france - agence de serris
Terrain + Maison Sartrouville 78500
Sartrouville (78500)
Terrain + Maison
Par les maisons.com poissy
Terrain + Maison Marigné 49330
Marigné (49330)
Terrain + Maison
Par maisons ericlor
Terrain + Maison Écommoy 72220
Écommoy (72220)
Terrain + Maison
Par maisons france confort
Sponsorisé