Menu
Faire construire Conseils & actualités

Faire construire sa maison : les 7 erreurs à éviter !

De l'élaboration du projet et des plans de construction jusqu'à la remise des clés à la fin du chantier, faire construire sa maison neuve peut être un parcours du combattant. Pour que l'aventure de votre vie ne se transforme pas en cauchemar, voici quelques erreurs à éviter.

Sommaire

Faire construire une maison individuelle est un projet passionnant qui n'est pas de tout repos. Recherche du terrain à acheter, recherche du constructeur, choix du modèle de maison, suivi du chantier et remise des clés, la route est longue avant de poser ses valises dans son nouveau logement.

Mieux vaut se préparer à vivre quelques moments de stress... Découvrez nos conseils pour éviter les erreurs.

Erreur n° 1 : prévoir un budget de construction trop serré

Le budget immobilier est l'un des critères les plus importants pour qui souhaite faire construire sa maison. C'est lui qui définit la taille, la localisation et le niveau de finition du logement.

Prévoir une marge de manœuvre budgétaire

Votre budget immobilier doit résulter d'une réflexion profonde et inclure une "enveloppe d'urgence" en plus du prix du terrain ou de la maison qui vous évitera d'être pris au dépourvu. En disposant d'une marge de manœuvre, vous pourrez faire face à tous les imprévus financiers.

À lire aussi >>Maison neuve : comment financer un projet de construction ?

Erreur n° 2 : choisir un terrain trop rapidement

Le choix du terrain constructible est un élément aussi important que le choix de la maison. Ne vous jetez pas sur le premier terrain venu et soyez attentif à sa localisation, à sa forme, à son accessibilité, à son dénivelé et à sa végétation.

Tous ces critères auront une influence directe sur l'implantation, les fondations et l'architecture de votre future maison.

Erreur n° 3 : ne pas faire d'étude de sol du terrain

Vous avez trouvé le terrain constructible idéal ? Pensez à faire réaliser une étude de sol avant de l'acheter, car la nature de celui-ci aura une influence sur le coût de construction de votre maison. Un sol argileux, par exemple, nécessite des fondations particulières et plus chères.

Erreur n° 4 : embaucher des artisans ou un constructeur au hasard

Si possible, utilisez le bouche-à-oreille pour choisir vos artisans. Si personne autour de vous n'a fait construire sa maison, consultez les avis des entreprises que vous pensez embaucher sur internet ou contactez directement leurs derniers clients.

Signer un contrat CCMI pour avoir plus de garanties

Pour choisir le constructeur, mieux vaut se tourner vers un constructeur qui propose le contrat de construction CCMI. Il s'agit du contrat le plus protecteur pour les particuliers qui font construire une maison. Le CCMI prévoit en effet de nombreuses garanties liées à la construction du logement neuf (la garantie de prix, de livraison, de parfait achèvement...) qui vous permettent d'être assuré en cas de retard ou de défauts.

À lire aussi >>Quelles sont les garanties prévues dans le contrat de construction CCMI ?

Erreur n° 5 : laisser le chantier aux mains du constructeur

Lorsque l'on fait construire une maison, il est essentiel de suivre de près la réalisation des travaux. Car même si vous faites confiance à votre constructeur et à ses artisans, il peut arriver qu'une petite erreur ou qu'une incompréhension gâche la fête.

Attention toutefois à respecter les règles des visites des chantiers.

À lire aussi >>Maisons individuelles : quand visiter le chantier ?

Erreur n° 6 : ne pas s'attarder sur les détails

La construction d'une maison neuve représente un travail de longue haleine. Ne sous-estimez pas ce qui, au premier abord, pourrait sembler être un détail.

Douche ou baignoire, portes de placard, WC indépendants ou non, dimension des pièces de vie et des fenêtres, emplacement de l'arrivée d'eau, sens d'ouverture des portes intérieures… Aucun détail ne doit être oublié afin que votre nouveau logement soit agréable à vivre au quotidien.

Erreur n° 7 : payer intégralement le constructeur au début du chantier

Même si vous avez confiance en votre constructeur et que vous avez eu votre crédit immobilier, il est important de prendre quelques précautions. Évitez de payer l'intégralité du projet au début du chantier et préférez verser un acompte de 5 %. Le reste du montant dû pourra ensuite être versé au fur et à mesure.

Des appels de fonds à chaque étape du chantier

En général, le paiement du chantier se découpe selon la méthode suivante :

• 10 % à l'ouverture du chantier ;

• 15 % lorsque les fondations sont terminées ;

• 10 % lorsque les murs sont bâtis ;

• 20 % lorsque la maison est hors d'eau ;

• 15 % lorsque la maison est hors d'air ;

• 20 % lorsque les travaux de plomberie, de chauffage et d'équipements sont terminés ;

• 5 % à la remise des clés.

Les derniers articles

Garantie de livraison : une assurance pour l'acquéreur
Des opportunités à saisir pour faire construire votre maison individuelle en 2019
Existe-t-il des spécificités régionales lors de la construction de sa maison individuelle ?

Les terrains avec maison
les plus consultés

Terrain + Maison Neuillé 49680
Neuillé (49680)
Terrain + Maison
Par maison ericlor
Terrain + Maison Machecoul 44270
Machecoul (44270)
Terrain + Maison
Par maisons pierre - nantes sud
Terrain + Maison Bézu-Saint-Éloi 27660
Bézu-Saint-Éloi (27660)
Terrain + Maison
Par maisons france confort
Terrain + Maison Poilly-sur-Tholon 89110
Poilly-sur-Tholon (89110)
Terrain + Maison
Par maisons france confort
Terrain + Maison Lamballe 22400
Lamballe (22400)
Terrain + Maison
Par trecobat
Terrain + Maison Lamotte-Beuvron 41600
Lamotte-Beuvron (41600)
Terrain + Maison
Par easy house france sas
Sponsorisé