Menu
Financer Conseils & actualités

Crédit immobilier : sur quelle durée emprunter ?

Avec les taux d’intérêt historiquement bas, les crédits « longue durée » ont fait leur retour. Emprunter sur 25 ans, si vous êtes primo-accédant, peut s’avérer judicieux. Un crédit court répondra davantage aux attentes de ceux qui souhaitent être libérés de tout remboursement, au moment de la retraite.

Sommaire

« Les durées des prêts bancaires classiques n’ont jamais été aussi élevées ».

L’Observatoire Crédit Logement indique qu’ « au 4ème trimestre 2018, la durée des prêts accordés sur l’ensemble des marchés était de 226 mois en moyenne, contre 222 mois au 3ème trimestre 2018 et 221 mois au 2ème trimestre 2018. Jamais les durées des prêts bancaires classiques n’avaient été aussi élevées. Depuis le début de 2014, les durées des prêts bancaires se sont donc accrues de 22 mois.

La baisse des taux d’intérêt a rendu possible une telle évolution et l’amélioration des conditions de crédit qui en a résulté a permis d’atténuer la détérioration de la solvabilité des ménages modestes et/ou en primo accession, affectés par la hausse des prix de l’immobilier et par la dégradation des soutiens publics. » Des taux d’intérêt historiquement bas ? Au 4ème trimestre 2018, le taux moyen était de 1,44 %.

Les crédits « longue durée »

Vous  avez entre 30 et 40 ans et vous souhaitez devenir propriétaire de votre résidence principale pour la première fois ? Emprunter sur une longue durée peut s’avérer judicieux.

« Dans le contexte actuel, avec les taux de crédit historiquement bas, tout pousse à choisir des durées longues, 25 ans et même 30 ans chez certains partenaires bancaires, indique Romain Greard, directeur d’une agence Artémis Courtage à Paris. Cela permet à la fois de maximiser les capacités d’emprunt, surtout pour les primo-accédants qui peuvent ainsi acquérir une surface plus importante ; et de baisser les mensualités, pour garder du pouvoir d’achat, voire de la capacité d’épargne, pour éventuellement réaliser d’autres projets. »

Mais emprunter sur une longue durée représente évidemment un coût financier : vous paierez un taux d’intérêt plus élevé, pendant plus longtemps. Le calcul est cependant à relativiser dans le contexte actuel. « A l’heure actuelle, la durée d’un prêt peut être appréhendée de façon moins financière, analyse Jean-Marc Torrollion, Président de la Fnaim. La reprise de l’inflation, actuellement à 1,9 %, peut quasiment financer le coût d’un prêt longue durée à 1,50 %. »

Pensez à négocier l’exonération totale des pénalités en cas de remboursement par anticipation. Vous aurez ainsi la possibilité de solder ou réduire votre crédit (augmentation de vos revenus, héritage…), sans avoir à payer de frais.

Les crédits « courte durée »

Certains d’entre vous, plus avancés dans leur parcours de vie, souhaiteront être libérés de tout remboursement, lorsque leurs enfants commenceront leurs études ou que l’heure de la retraite sonnera. Contracter un crédit de courte durée ( 7-10 ans ), s’avère alors pertinent, si vous êtes en mesure de payer des mensualités plus élevées.

Quelle que soit votre situation, sachez que l’âge maximal en fin de crédit est fixé à 75 ans. Des dérogations peuvent être obtenues chez certains assureurs. Renseignez-vous !

Les terrains avec maison
les plus consultés

Terrain + Maison Yvetot 76190
Yvetot (76190)
Terrain + Maison
Par maisons phénix rouen
Terrain + Maison Beaumont-la-Ronce 37360
Beaumont-la-Ronce (37360)
Terrain + Maison
Par maison ericlor
Terrain + Maison Villeréal 47210
Villeréal (47210)
Terrain + Maison
Par rouquié constructions-24100-bergerac
Terrain + Maison Autretot 76190
Autretot (76190)
Terrain + Maison
Par mh d'yvetot
Terrain + Maison Saulnières 28500
Saulnières (28500)
Terrain + Maison
Par les maisons extraco
Terrain + Maison Saint-Germain-des-Prés 45220
Saint-Germain-des-Prés (45220)
Terrain + Maison
Par maison ericlor
Sponsorisé